On ne peut nier que le SEO est vital pour le développement d’un e-commerce. C’est bien pour cette raison que l’application d’une stratégie de positionnement en béton, est un avantage incontestable pour un site marchand.

Bon c’est vrai qu’ici je parle essentiellement des e-commerces, mais le SEO doit être travaillé sur tous les sites Internet (qu’ils soient commerçant ou non).

Revenons donc à nos e-commerçants qui négligent bien souvent les erreurs apparent sur leurs sites. Ces erreurs vont devenir une menace pour leurs e-commerces puisque Google ne les apprécie guère et les éloignent de façon à ne pas être trouvé par les consommateurs. Autrement dit cela devient un cauchemar pour les e-commerçants.

Voyons ensemble les 5 erreurs SEO à éviter dans les e-commerces puis essayons d’y apporter des solutions!

La copie et la mauvaise qualité des descriptions des produits

Je viens de vous dévoiler l’un des problèmes majeurs des e-commerces. Aujourd’hui, beaucoup de site marchand n’utilise toujours pas un contenu personnalisé, de bonne qualité et qui a une forte influence sur le consommateur.

Pas de bol, puisque ces trois caractéristiques ne collent pas avec le SEO.

Alors, l’erreur qu’il ne faut surtout pas faire est de copier et coller des contenus d’ailleurs (provenant des sites dédiés aux consommateurs), puisque le site n’aurait plus aucun sens. Les robots Google, détecteront très rapidement ces contenus copiés, et attribueront à la plateforme des notes négatives.

Dans tout les cas, les consommateurs préfèrent bien souvent des contenus attractifs et personnels, plutôt que de lire des phrases contenant 10 mots techniques sur 15.

Alors que faire?

Il faut apporter une touche personnelle à la description de chaque produit qui sont proposés au consommateur. Au moment de la rédaction, il faut penser à rendre le contenu attractif et intéressant à lire pour les clients. Croyez-moi, ceci améliore considérablement le SEO du site internet!

Des titres incompatible avec les recherches sur Google

En effet, j’approuve totalement qu’il est plus simple d’écrire le nom, le code et le numéro de collection du produit, puis de le lancer sur votre e-shop, mais ça, le SEO, il n’aime pas trop!

Je crois entendre certains se dire “mais enfin qu’est qu’il aime le SEO?”

Il faut veiller à choisir les titres des produits, en fonction des recherches établient par les consommateurs. Pour cela, la meilleur solution est d’analyser les mots-clés et d’en définir le titre qui sera le plus adapter au produit pour améliorer la performance SEO du site.

Essayer donc de vous poser la question de : “Comment est recherché sous Google le produit que je veux commercialiser?”

Des fiches produits inondées de mots-clés

Bon, ok! J’ai dis qu’il fallait se concentrer sur les mots-clés rechercher sur Google, mais pas trop non plus. Trop de mots-clés, tue les mots-clés! Il ne faut surtout pas rédiger un contenu initialement centrer sur les recherches Google.

Google à bien préciser lors de sa dernière mise à jour concernant son algorithme, qu’il n’appréciait vraiment pas les contenus où les mots-clés qui sont plus qu’exploités.

Donc si vous souhaitez un site en bonne santé, attention à ce point, et veillez à utiliser des mots-clés attractifs sans en abuser, pour votre description.

Renseigner un Attributs ALT aux images

Pour faire simple, l’attribut ALT d’une image indique à Google le contenu de ce dernier. Cette manipulation est une nécessité pour le SEO, puisque pour les moteurs de recherche, les images sont entièrement opaques. Autrement dit, ils ne sont pas capables d’en indexer le contenu tant que vous ne les renseignaient pas.

C’est une manipulation indispensable pour le SEO de votre site Internet.

Ne pas rédiger d’URLs

Voilà encore une erreur SEO fréquente en e-commerce. Il est très important de réécrire l’url car cela baisse considérablement la performance du référencement naturel du site:

Un URL classique ressemble à ca :
http://www.nomdue-commerce.com/productid=14235?/

L’url est anonyme et on ne sait en aucun cas de quel produit il s’agit et plus généralement de quoi traite la page.

Voilà un exemple de l’apparence d’un url de qualité :

http://www.nomdue-commerce.com/telephonie/smartphone/iphone/iphone-xs/

Des URLs qualifiés vont permettre

– Au consommateur de l’identifier plus rapidement de quoi parle la page. Les chiffres et les lettres reflètent l’idée de spam et surtout ils ne sont pas indexés dans les moteurs de recherche.

– À l’internaute de partager l’url dans son blog ou ses réseaux sociaux avec des mots-clés intégrer dans le lien (sa communauté va pouvoir repérer très rapidement le contenu de la page)

Bien évidemment, je n’ai pas mis toutes les erreurs SEO, mais plutôt celles que l’on retrouve essentiellement dans les e-commerces.

N’hésitez pas à partager avec nous vos questions en utilisant les commentaires !